Isolation et chauffage économe

Panneaux solaires (rue des Grands Chais)

Aménager un écoquartier, c’est aussi et surtout penser à la consommation énergétique de ses habitants aussi bien dans leurs habitations que dans leurs déplacements. Pour limiter la facture énergétique des logements, la CAD travaille en étroite collaboration avec les constructeurs immobiliers pour proposer des logements performants, bien orientés et isolés ainsi que dotés d’équipements énergétiques performants. Beaucoup d’économies énergétiques peuvent en effet être réalisées en orientant les pièces à vivre en direction du sud.
Concernant les maisons individuelles, le mode de chauffage est libre à l’exception du « tout électrique » : poêle, chaudière à gaz à condensation, géothermie, micro-cogénération figurent parmi les modes de chauffage adaptés à l'écoquartier. Les logements collectifs sont quant à eux raccordés au réseau de chaleur des Epis. Celui-ci alimente également des équipements publics comme la Maison de l’écoquartier, le futur centre aquatique ou encore le groupe scolaire de Sin-le-Noble.

Par ailleurs, il n’existe pas de restriction pour l’intégration de panneaux solaires photovoltaïques ou de panneaux solaires thermiques.

Qu’est-ce qu’un réseau de chaleur urbain ?
Il s’agit d’un système de chauffage centralisé à l’échelle d’un quartier. Plutôt que d’avoir une chaufferie ou une chaudière par bâtiment, l’ensemble de la production de chaleur est regroupé et un réseau de canalisation apporte de la chaleur dans chaque habitation. Un échangeur de chaleur est installé dans chaque immeuble pour la répartir entre les logements. Les habitants restent malgré tout libres de régler leur thermostat selon leur convenance. Pour en savoir plus, cliquez-ici. 

La chaufferie.