La nature au milieu de la ville

Ambiance bocagère souhaitée pour le parc horticole.

La biodiversité et les espaces naturels sont des éléments majeurs du développement de l'écoquartier. Les cinq parcs aux ambiances différentes offriront à chacun un cadre de vie agréable. 

Deux parcs ont déjà commencé à voir le jour : le parc horticole et le parc urbain. Les amateurs de détente et de promenade y trouveront une promenade au cœur d’un verger dans le parc horticole ou un arboretum pédagogique avec des essences régionales et de vastes espaces de verdure pour le parc urbain. 

L'aménagement des parcs avancera au fur et à mesure de la sortie de terre des bâtiments. Prochainement, l'EcoPark dédié aux activités artisanales dans un espace boisé sera aménagé.

Le parc actif sera un espace dédié aux activités physiques et sportives avec notamment un parcours d’agrès, des boucles de jogging et des terrains de sports. Avis aux sportifs !

Enfin, le canal alimenté par les eaux de pluie de l’ensemble du quartier sera le cinquième parc du Raquet. La plantation des berges permettra à la vie aquatique de se développer en pleine harmonie et offrira un bel espace de promenade pour tous. 

C’est notamment grâce à ces différents parcs que le Raquet a été primé parmi 160 projets au Concours EcoQuartier en 2009 par le Ministère du Logement de l’Egalité des Territoires et de la Ruralité pour ses ambitions en termes de « Biodiversité Urbaine - Nature en ville ».

Plan des parcs.

Des clôtures pour le maintien de la biodiversité

Clôtures

Pour permettre à la faune et la flore de se développer dans de bonnes conditions, la biodiversité a également besoin des habitants ! C'est la raison pour laquelle les clôtures de tous les logements du Raquet doivent être végétalisées par des arbustes locaux et des plantes grimpantes adaptées au climat. Elles deviennent ainsi des lieux de vie appréciés des insectes et des oiseaux. Si les abeilles butinent les fleurs de l'écoquartier, les fruits et légumes des jardins individuels et du parc horticole n'en seront que meilleurs ! C'est parce qu'ils ne présentent aucun intérêt pour la chaîne alimentaire que les thuyas et cyprès ont été bannis des clôtures au sein du Raquet.